Il était une fois une organisation imaginaire appelée Garden Age, dont l'activité visait à concevoir et à créer des natures d'intérieur en tous genres. Parmi ses productions, la plus célèbre était la Nature des Silicates., un modèle dont l'existence reposait sur la croissance du Verre, une petite entité semi-organique découverte au Pays des Songes, dans un endroit insolite appelé le microcosme du cube blanc

 

Avec la complicité d'un explorateur capable de se rendre aux confins de ces contrées lointaines, les chercheurs de Garden Age étaient parvenus à obtenir et à rempoter ici bas un fragment de Verre issu du Pays des Songes. Installé dans une jardinière de silice cristallisée, ce petit morceau "semi-organique" avait tranquillement poursuivi sa croissance, jusqu'au jour où une petite pousse apparut à la lumière du macrocosme. Il semblait dès lors possible de faire pousser du Verre dans notre monde sensible.

 

Rempotées dans d'autres jardinières suivant une politique d'élevage extrêmement rigoureuse, des boutures prélevées sur cette première pousse enfantèrent des structures inédites aux formes plutôt surprenantes appelées amorphoplantes (AMP) en raison de leur croissance d'évocation végétale et de leur structure moléculaire de type amorphe.

 

Équipés de cette nouvelle culture de Verre et des multiples espèces d'amorphoplantes apparues au sein des jardinières d'élevage du LRCCV (Laboratoire de Recherche sur la Croissance et les Comportements du Verre) les chercheurs de Garden Age entamèrent la conception des différents modèles d'espaces verres qui composeraient la Nature des Silicates

 

Mais hélas, la lenteur et l'inconstance de la croissance du Verre limitèrent les perspectives de cette expérimentation et eurent raison de l'organisation qui ne put survivre à l'effondrement de ses grandes espérances.

 

Les travaux réalisés dans ces laboratoires ayant toutefois servi de fondement aux créations de Silica Plant et Apal GAN, le président de Garden Age, étant un ami, je tenais à vous présenter, via ce site,  les quelques photos d'amorphoplantes en ma possession et les rapports relatant cette étrange histoire. Je vous prie, à ce propos, de bien vouloir excuser la qualité parfois médiocre de certaines photos, mais il s'agit de vieux documents dont les sujets ont disparu avec Mr GAN lors la fermeture de l'organisation.

 


AMORPHOPLANTES ET ESPACES VERRES


          RAPPORTS ET FICHES TECHNIQUES